Éditions précédentes

2021-2022 : troisième édition

Thème : « Déracinement et reconstruction des enfants réfugiés, hier et aujourd’hui »

Cette thématique permet aux élèves de mener une réflexion sur les conséquences des conflits dont des enfants furent victimes hier et le sont encore aujourd’hui.
Prix de la catégorie “école primaire”
Conseil municipal des enfants, Venissieux (69)

Destins croisés

“Destins croisés” entre 2 histoires d’enfants d’hier et d’aujourd’hui. Interview croisée entre Isaac Fabrykant, qui a quitté la Pologne et est arrivé en France en 1939, sauvé du camp de Vénissieux en août 1942 et d’Alina Romanyuk, petite fille Ukrainienne qui a fui, avec sa famille, son pays en 2016. Les élus du CME ont mis en scène les mêmes questions posées par le Petit Prince d’A. St Exupéry, nom de leur promotion. Le petit Prince fait le lien entre ces 2 histoires.
Prix de la catégorie “Collège”
Collège Michel-Richard Delalande, Athis-Mons (91)

Histoire(s) à raconter : Georgy, Hevin, Avin et Julian, enfants réfugiés

Quatorze élèves volontaires inscrits dans plusieurs classes de 4e ont souhaité raconter avec leurs propres mots l’histoire de Georgy, l’un des quarante-quatre enfants d’Izieu, ainsi que celle de Hevin, Avin et Julian, trois enfants syriens réfugiés en France. Ainsi, ils ont réalisé des productions littéraires (ils ont rédigé deux longs poèmes qu’ils ont ensuite mis en voix) et artistiques (ils ont produit de nombreux dessins qui constituent une part essentielle du récit).
Prix de la catégorie “établissements professionnels”
Lycée Georges Frêche, Montpellier (34)

Darys

“Darys” est né de notre écriture, celle d’une classe de 2nde bac professionnel qui a voulu explorer les destins d’enfants arrachés à leur terre d’origine parce que menacés ou livrés à eux mêmes. Des différents parcours ajoutés à celui, fictionnel, du jeune héros en filigrane de ce petit film, nous avons retenu quelques points communs : le besoin d’un exutoire à leur déracinement, la nécessité de s’accrocher aux petits bonheurs présents et un certain regard vers l’avenir.
Coup de coeur du public
École primaire Le Chêne Vert, Loupian (34) – Collège Olympe de Gouges, Loupian (34) – Collège Jean Perrin, Béziers (34)

Entre Deux Mondes

“Entre deux Mondes” résume le travail de trois classes: les 6°5 et les CM2 de Loupian et les élèves de la classe UPE2A du collège Jean Perrin de Béziers qui ont travaillé de concert. Il y a des travaux de réflexion sur les notions de “déracinement” et de “reconstruction” qui prennent différentes formes : Réalisation d’une fresque par les CM2, des collages à la façon de l’artiste Ugurgallen par les 6°5 et surtout l’interview de Yamen, enfant syrien de la classe UPE2A

2020-2021 : deuxième édition

Thème : « Lettres et dessins d’enfants dans les conflits contemporains »

Aujourd’hui, hier : des conflits différents, mais les mêmes moyens d’expression et d’évasion, des enfants d’Izieu à nos jours. Les candidats de cette 2e édition du Prix Maison d’Izieu pourront mettre en lumière les spécificités et les leçons que l’on peut tirer du passé pour appréhender le présent grâce à une production vidéo.
Prix spécial du jury inter-académique
Collège Marcel Pardé de Dijon (21)

Interprétations et analyse des lettres et dessins d’enfants dans les conflits contemporains par la classe UPE2A du collège Marcelle Pardé de Dijon

Le film expose le travail historique produit par les élèves d’UPE2A nouvellement arrivés en France, leurs recherches sur les lettres et dessins des enfants d’Izieu mais aussi sur d’autres dessins d’enfants de conflits récents ou actuels à travers des réflexions comparatives (en voix off pendant le travail de groupe), leurs propres dessins et textes ainsi que les récits de parents présentés par deux élèves. La chanson des Poppys “Non, non rien n’a changé” rythme le film.
Prix de la catégorie “école primaire”
École élémentaire Michelet, Le Puy-en-Velay (43)

D’Izieu à aujourd’hui: pourquoi se souvenir?

Nous nous sommes inspirés de plusieurs éléments pour réaliser cette vidéo: – Le cadre de notre école (3ème République). – Les noms des personnes déportées afin de leur rendre hommage, – La problématique actuelle des enfants réfugiés de guerre, notamment, grâce aux témoignages de 2 associations, venues en classe et qui ont marqué les élèves: Unicef 43 et Habitat et Humanisme. Le thème du déracinement, l’idée de lutter contre la passivité d’où naissent les tragédies.
Prix de la catégorie “Collège”
Collège Ernest Chalamel, Dieulefit (26)

Paroles d’enfants

Réalisation d’un documentaire historique sur les lettres et dessins d’enfants dans les conflits contemporains.
Prix de la catégorie “Lycée professionnel”
Lycée Hector Berlioz, La côte-saint-andré (38)

Prix Izieu

La 3PM du lycée Berlioz a cherché à comprendre comment les enfants vivaient la Guerre au travers de leurs lettres/dessins. Exploitant la visite de la Maison d’Izieu en octobre 2020, la classe a d’abord abordé les traces laissées par les enfants qui ont séjourné à Izieu, puis une vision pessimiste des conflits en s’appuyant sur la collection Brauner (site Enfance-Violence-Exil), enfin la vision unique de GEVE enfant rescapé de la Shoah qui a connu l’univers concentrationnaire

Jeudi 27 mai 2021, s’est tenue en visioconférence la cérémonie de remise des trophées aux 4 classes lauréates du Prix Maison d’Izieu.

Découvrez la rediffusion de la remise des trophées :

2019-2020 : première édition

Thème : « Déracinement et reconstruction des enfants réfugiés, hier et aujourd’hui »

Toujours en lien avec l’enfance, ce thème a permis aux candidats de travailler d’une part sur l’histoire des enfants d’Izieu et d’autre part sur la situation d’enfants confrontés à des discriminations ou aux conséquences d’un conflit aujourd’hui. Il ne s’agissait pas d’établir des comparaisons entre les situations, mais plutôt de s’interroger sur leurs spécificités et les leçons que l’on peut tirer du passé pour appréhender le présent.
Collège André Lassagne, Caluire-et-Cuire (69)

Le fil du temps

Nous venons tous de pays différents mais devons vivre ensemble malgré nos différences. On a parlé de nous , on a écouté, lu et vu des témoignages, réfléchi sur les questions de justice, sur le racisme, et toutes les formes d’exclusions jusqu’au génocide. On a écrit les commentaires en prenant exemple sur le texte de Guy Foissy « Il s’en passe des choses dans ma cité » qu’on a vu en français et tourné des vidéos en respectant le droit à l’image qu’on a montées avec Movymaker.
Collège Anne Franck, Montchanin (71)

Les enfants déracinés

Au cours du XXe siècle, de nombreux enfants et adolescents ont été déracinés à cause des conflits. Retour sur le parcours de quelques uns d’entre eux à travers la guerre d’Espagne, la Seconde Guerre mondiale, la guerre au Rwanda et le conflit en Syrie entre histoires et mémoires.